Logo TRIFT

Coordinateur

Logo EU-Geschäftsstelle
EU-Geschäftsstelle de l’Académie de Cologne
Allemagne

Partenaires

Logo CCI Gabrovo
Chamber of Commerce and Industry
Gabrovo, Bulgarie
 

Logo Burgårdens Utbildningscentrum
Burgårdens Utbildningscentrum
Göteborg, Suède
 

Logo HECI St. Etienne
Saint Louis - Sainte Barbe
St. Etienne, France
 

Logo The Manchester College
The Manchester College
Manchester, Royaume-Unie

Photo Collage

TRIFT – Transfer of innovation into the area of foreign trade

Dans les 27 états de l’Union européenne, il existe également 27 règlements de l‘apprentissage aux différents niveaux. Afin de donner un exemple, l‘apprentissage dans le commerce extérieur se déroule en Allemagne sous forme d’une formation initiale en alternance. En Grande-Bretagne en revanche cet apprentissage existe seulement sous forme d’une formation continue pour les commerciaux déjà diplômés. Ces différentes formes d‘apprentissage trouvent leurs origines dans l‘histoire et une uniformisation de ce structure n’est pas envisagé. Néanmoins, ces différences dans les systèmes d’éducation rendent les séjours à l’étranger sous forme d’un stage plus difficile pour un apprenti, car il n’est pas forcement clair ce qu’un apprenti apprendra à l’étranger et quel est le rapport avec les exigences de son apprentissage local et ce qu’il apprendrait dans son pays.
Les employés sont confrontés avec des problèmes de même origine: La candidature à l’étranger européen pose des difficultés, car les compétences locales ne peuvent pas toujours être mises en rélation avec les exigences dans le pays européen. En Europe, on constate un manque de transparence et de comparabilité dans le système d’éducation.
A ce point là, le projet TRIFT – un projet de transfert d’innovation de Leonardo da Vinci – prend de l’importance.

Sur la base méthodique des VQTS (Vocational Qualifications Transfer System) les partenaires du projet (cf. ci-dessous) vont élaborer dans les années 2010 à 2012 une matrice de compétences commune pour le secteur d’acitvité du ‚commerce éxterieur‘ qui permet de représenter de façon comparable et transparent les profils de compétence non seulement des cursus de formation mais encore des individus.
Afin de réaliser cela, il faut d’abord ressortir les domaines de compétence communes sur la base des processus de travail dans l’entreprise qui caractérisent et structurisent le travail dans ce secteur d’activité. En général, les exigences d’un secteur d’activité peuvent être representées par 5 à 25 compétences principales.

Pour chaque domaine de compétence, il faut définir des dégres de développement. Ces dégres forment le développement des compétences dans la domaine respective, en général en commencant par les plus facile et en allant vers les plus complexe. Ils sont basés l’un sur l’autre. Les domaines de compétence et leurs dégres de developpement correspondants forment ensemble la matrice des compétences pour un certain secteur d’activité, dans notre cas ‘le commerce extérieur‘. Dans l’idéal ils saisissent tout le secteur éducatif de l‘éducation scolaire à l’éducation universitaire.
À l’aide de la matrice des compétences, on peut à ce moment là, établir des profils de compétence en rassemblant les compétences dans les différentes domaines sur des différents dégres.
Les profils de compétence peuvent comporter les exigences d’un apprentissage ou d’une formation continue, mais aussi les compétences d’un employé ou les exigences d’un employeur.
Du fait que la matrice des compétences pour le secteur d’activité ‘commerce extérieur’ a été développé ensemble avec les partenaires des autres pays, il n’existe qu’une seule matrice pour tous les pays participants. Un tel profil de compétence peut alors être compris et saisi dans les autres pays. La transparence et la compréhensibilité augmentent – et en même temps les chances d’un mobilité pour chaque individu en Europe.
La matrice des compétences étant développées par les pays partenaires bénéficie de l’avantage que même les pays non-participants peuvent l’utiliser et adapter à leurs systèmes facilement.
La praticabilité de la matrice des compétences pour le secteur d’activité ‚commerce extérieur‘ sera mise à l’épreuve lors d’un deuxième étape du projet dans lequel il s’agit d’effectuer des stages à l’étranger étant donné que le champ de compétences est bien défini à l’avance.
Un autre but du projet est de développer des méthodes de test et de recrutement pour ces stages à l’étranger, afin de pouvoir vérifier et contrôler les aptitudes acquises des apprentis. Cela permet de reconnaître ces aptitudes acquises à l‘étranger dans son pays respectif. D’autres points visés du projet sont entre autres l’établissement des certificats éventuels pour ces stages à l’étranger ainsi que l’attribution des Credit Points pour certaines périodes de l’apprentissage correspondants au processus de ECVET et encore la classification dans les cardres de qualifications respectifs des pays partenaires.

Dans cette période du projet, la matrice des compétences sera rendu utile pour une apprentissage européanisée: le but n’est pas que tout le monde en Europe apprend la même chose, mais il faut bien que tout le monde ait l’occasion d‘effectuer une partie de son apprentissage dans un autre pays européen et que les aptitudes et compétences y acquises seront reconnues dans son pays.
La base pour cela est la transparence et la comparabilité des compétences dans la matrice des compétences.
L’acquisition et la reconnaissance de ces compétences peuvent être attestées, par exemble, par le certificat de mobilité appelé ‚europass‘.
Dans ce contexte, on pourrait mentionner l’avantage que l‘„EU-Geschäftsstelle“ à l’Académie de Cologne est également partenaire dans un projet de transfert d’innovation qui s’occupe de cette problématique. Il s’agit du projet ECMO (voir: ECVET meets europass mobilty).

Le coordinateur:

EU-Geschäftsstelle de l’Académie de Colgone, Allemagne

Les partenaires:

Chamber of Commerce and Industry Gabrovo, Bulgarie
Burgårdens Utbildningscentrum, Göteborg, Suède
Saint Louis - Sainte Barbe, St. Etienne, France
The Manchester College, Manchester, Royaume-Unie

Lifelong Learning Programme

Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication n'engage que son auteur et la Commission n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues.

Avec collaboration
Uni Koeln Logo BIAT Logo
Ècoles participantes
BK Bergisch Land Logo BK Herzogenrath Logo
© 2011 TRIFT - Mentions obligatoires